RDC: le plaidoyer de Maker Mwangu pour l'école

Maker Mwangu, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Kinshasa 2010.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Maker Mwangu Famba, appelle les Nations unies à déclarer l’école comme un lieu sacré. Il a lancé cet appel, lundi 24 mars, en marge de la campagne «peace one day», lancée il y a une semaine à Goma (Nord-Kivu). «Nous avons insisté pour qu’on sacralise l’école. Il faudrait que les Nation unies déclarent aussi l’école comme un lieu sacré et inviolable de telle sorte que nous respections tous l’école. Il n’est pas normal qu’en temps des conflits qu’on casse les bancs pour produire les bois de chauffe et autres», a recommandé Maker Mwangu.

Dans le cadre de cette campagne, le ministère de l’EPSP a lancé, avec l’appui de l’Unicef, un vaste programme en vue d’imprimer et de distribuer les affiches à travers quarante-cinq mille écoles du pays pour que le 21 septembre prochain soit couronné non seulement par un méga concert à Goma mais également par des activités de paix à travers les écoles du pays.

Le ministre a, par ailleurs, indiqué que le gouvernement a déjà réhabilité et construit plusieurs centaines d’écoles sur un effectif de mille comme il avait annoncé dans tout le pays.

Lancée le 18 mars à Goma, la campagne de l’organisation Peace One Day contre toute forme de violence se propose d’encourager à l’unité. Diverses actions parmi lesquelles les concerts musicaux seront livrés jusqu’au 21 septembre, date de la célébration de la Journée internationale de la paix. L’acteur britannique Jeremy Gilley qui organise cette campagne en RDC, a déclaré que cette action vise beaucoup plus la jeunesse. Peace One Day a annoncé un grand concert pour la paix le 21 septembre à Goma. D’autres activités communautaires sont prévues pendant toute la période qui mène à la Journée mondiale de la paix.

Peace One Day estime important de transformer la vision des jeunes afin qu’ils soient acteurs et porteurs de la paix. L’objectif est de parvenir à obtenir une réduction importante de la violence dans le pays d’ici à 2016.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner