Kinshasa : la population se plaint des vols nocturnes dans les boutiques à Bandalangua

Vue de Sozacom, Kinshasa, 2004.

Les vols deviennent fréquents dans les boutiques qui se trouvent au marché Synkin dans la commune de Bandalungwa. Selon les victimes, des bandits ont cassé les portes et emporté la marchandise dans quatre boutiques en une semaine. Le dernier cas en date est survenu dans la nuit du dimanche à lundi 24 mars. Les habitants du bâtiment concerné par ce dernier vol l’attribuent aux hommes armés.

« C’est le matin qu’on nous appelle pour nous dire que notre maison a été cassée. Effectivement lorsque nous sommes arrivés, nous avons constaté que la porte était cassée et qu’ils ont emporté les cadenas. Ils nous ont volés les marchandises et emporter des objets de valeur. La série a continué, hier, ils ont volé chez le voisin, avant-hier ils ont volés dans deux magasins au même moment », raconte une victime.

Les vendeurs du marché et des boutiques des environs se plaignent de la récurrence des vols en dépit de la présence des policiers du sous-commissariat qui leur demandent pourtant chaque jour 500 Francs Congolais (près de 0,5 dollars américains) pour « leurs cafés ».

« Ma petite sœur a demandé à un policier comment on peut nous voler sous leur barbe, il lui a répondu qu’il ne peut pas faire la sentinelle quand elle dort avec son mari dans la maison. Mais ils viennent souvent demander 500 francs », a dénoncé une victime de ses vols.

Au sous-commissariat du Marché Synkin, on reconnaît la récurrence des vols nocturnes dans les boutiques tout en déplorant les sous-effectifs des policiers souvent réquisitionnés pour des patrouilles dans d’autres quartiers de Bandalungwa. Mais, les policiers ont nié demander de l’argent aux vendeurs.   

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)