Province Orientale : appuyée par la Monusco, l’armée lance son opération contre la FRPI

Les FARDC en patrouille mixte avec les casques bleus de la Monuc à Mbwavinya. Photo MONUC / Marie Frechon (2008).

Les Forces armées de la RDC (FARDC), appuyées par la Monusco, ont lancé lundi 31 mars des opérations de traque contre les miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI). Selon le commandant des FARDC en Ituri, Fall Sikabwe, l’opération vise à mettre fin au phénomène des groupes armés dans ce district de la Province Orientale. De son côté, le commandant des forces de la Monusco a annoncé le renforcement des effectifs des casques bleus dans cette province, pour appuyer les FARDC dans la pacification de la région.

Cette opération intervient après plus de deux mois de sensibilisation de ces miliciens à intégrer le processus de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR).

Plus de cent hommes de la FRPI ont quitté le maquis mais d’autres, notamment les leaders de ce groupe armé, résistent encore.

Le général Fall Sikabwe déclare qu’ils seront traqués jusqu’à leur dernier retranchement.

«Quand nous lisons les rapports, il y a la FRPI qui a violé à gauche, la FRPI qui a brulé tel village. Il y a eu beaucoup de déplacés… Nous devons finir avec ça», a-t-il déclaré.

Et de promettre :

«Nous allons attraper Cobra Matata avec les mains».

En appui à ces opérations, la Mission des Nations unies en RDC a décidé de renforcer ses effectifs en vue d’assurer aussi la protection des civils.

«Nous sommes ici pour soutenir les FARDC de toutes les façons nécessaires. La Monusco va renforcer toutes ses positions ici afin de soutenir le gouvernement dans la protection des civils», a insisté le commandant des Forces de la Monusco, le Général Dos Santos Cruz.

De son côté, le président des notables de Walendu Bindi a exprimé son soutien à cette opération contre la FRPI. Selon lui, la présence de ces miliciens freine le développement de ce district.

La FRPI est accusée de plusieurs exactions contre les civils dans le sud du territoire d’Irumu, notamment le pillage de leurs vaches.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Nord-Kivu: la Monusco établit une base temporaire à Lukweti

RDC : la Monusco et l’armée prêtes à lancer une plus grande opération contre les APCLS

Traque des FDLR: Martin Kobler promet de s’assurer de la protection des civils

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner