Nord-Kivu : de nouveaux déplacés affluent à Kasugho depuis 3 jours

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Un nouveau déplacement de la population est signalé depuis trois jours à Kasugho, dans le Nord-Kivu. Selon la société civile du territoire de Lubero, ces déplacés proviennent de Fatua, Kitovo, Miveya et Kasinga, localités situées entre 67 et 120 km du village de Kasugho. Ils fuient les attaques des Maï-Maï Cheka contre les positions des rebelles rwandais des FDLR dans leurs milieux. D’après le président de la société civile de ce village, Joseph Malikidogo, la première vague d’environ 200 ménages se trouve actuellement dans des familles d’accueil. Sur place, aucun mécanisme n’est mis en place pour leur prise à charge alimentaire.

Joseph Malikidogo craint que ces déplacés constituent une charge pour les familles qui les accueillent.

«Ces familles d’accueil sont en situation de grande famine car ce déplacement de population intervient alors qu’il n’y a plus de récolte. C’est la période culturale», a-t-il expliqué.

Pour lui, la situation risque de s’aggraver vu que les hostilités continuent dans la région.

«Cette vague n’est que la première. Selon des témoignages, certains déplacés se sont réfugiés dans la forêt. Nous ne savons rien de leur sort», s’est-il inquiété.

Face à cette situation, le président de la société civile de Kasugho invite les autorités militaires ainsi que les instances chargées de la sécurité à réagir.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Kanyabayonga: 2 000 ménages de déplacés ont besoin d’aide

Nord-Kivu : 800 familles à Kanyabayonga pour fuir les rebelles rwandais des FDLR

Nord-Kivu : des déplacés fuient les combats entre miliciens Maï-Maï et rebelles rwandais

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner