Kinshasa: la VSV dénonce la mort d’un détenu dans un cachot de la police

Un détenu à la prison Munzenze de Goma.

La Voix de sans voix (VSV) dénonce la mort d’un détenu au cachot de la Police nationale congolaise (PNC) au Camp Lufungula à Kinshasa. Selon cette ONG des droits de l’homme, l’infortuné Mpawudi Manzanza Doris, vendeur ambulant, avait été enlevé jeudi 3 avril dernier à proximité du petit marché de l’UPN. Toujours selon la VSV, il aurait trouvé la mort dans son lieu de détention suite au mauvais traitement qui lui a été infligé.

«Sa maman et son épouse lui ont rendu visite [dimanche]. Il était très bien. On n’arrive pas à comprendre comment il est mort. La rumeur qui circule indique que la victime avait fait l’objet de mauvais traitements au niveau du cachot dans la nuit de dimanche 6 à lundi 7 avril», a indiqué Timothée Dikwiza, chargé d’enquêtes à laVSV.

On a trouvé des traces de sang au niveau du cou de la victime, a ajouté la même source.

L’ONG exige une enquête urgente et une autopsie du corps pour déterminer les circonstances réelles de cette mort ainsi que des poursuites contre les auteurs et commanditaires de l’enlèvement et des tortures infligées à Mpawudi Manzabza.

De son côté, le colonel Polydore Kasongo, commandant de la police du district de la Lukunga, a démenti les accusations de la VSV, souhaitant que la justice fasse une enquête sur cette affaire.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner