Ituri: activités paralysées à Rule suite aux tracasseries militaires

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les activités économiques et scolaires sont paralysées à Rulé dans le territoire de Djugu en Ituri, suite aux tracasseries perpétrées par les militaires des FARDC. Selon la société civile locale, ces agents de l’ordre exigent chaque jour aux passants de l’argent avant de franchir leurs barrières. De petits commerçants ne peuvent plus fréquenter les marchés et les paysans ont du mal à accéder à leurs champs. Les enseignants ainsi que des élèves ne sont pas épargnés par cette situation.

Dernier incident en date, la semaine dernière, deux enseignants qui n’avaient pas d’argent à donner à ces militaires des FARDC avant de franchir la barrière ont été bloqués. Après plusieurs heures de supplication sans succès, les deux enseignants d’une école primaire de la place ont dû rebrousser chemin sans dispenser leurs leçons.

Et ce n’est pas le seul cas, indique le responsable de la société civile du territoire de Djugu, Jules Tsuba. Les commerçants ambulants ont aussi du mal à fréquenter les marchés pour écouler leurs marchandises. Les activités agricoles sont également affectées par cette situation.

Jules Tsuba invite les autorités à mettre fin à ce calvaire de la population, qui n’a que trop duré:

«De ce côté-là, il y a des producteurs de maïs, de manioc et de haricot ; des   produits qui viennent jusqu’à Bunia. Cette entité est pratiquement paralysée. Les agriculteurs ne peuvent plus faire leurs activités champêtres à cause de ces tracasseries. Il faudra que la population locale retrouve sa tranquillité… »

En plus des tracasseries des militaires, certains commandants du poste de police sont également accusés de procéder à des arrestations arbitraires et des extorsions des biens des civils.

Les responsables de l’armée et de la police n’ont pas été joignables. De son côté, l’administrateur intérimaire du territoire de Djugu a promis de vérifier ces allégations.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner