RDC : la Ceni promet d'organiser des élections « crédibles et transparentes »

Abbé Apollinaire Malu Malu le 24/02/2014 à Kinshasa, lors d’une rencontre avec des acteurs de la société civil. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), l’Abbé Apollinaire Malu Malu, a assuré que son institution organisera des élections « crédibles et transparentes ». Il l’a déclaré dimanche 4 mai lors de son audience avec le secrétaire d’Etat américain, John Kerry. Les Etats-Unis qui se sont engagés à octroyer trente millions de dollars américains en RDC pour des échéances électorales prochaines.

« Je pense qu’en ce qui concerne l’intégrité électorale, vous  devez savoir que c’est la priorité des priorités pour la Ceni. Nous allons avoir des élections qui seront crédibles et transparentes », a affirmé l’Abbé Apollinaire Malu Malu.

Dans sa rencontre avec le président de la République, Joseph Kabila, et les membres de la société civile, John Kerry a insisté sur le respect de la Constitution.

A ce sujet, l’Abbé Apollinaire Malu Malu a indiqué que la Ceni « est pour le respect de la Constitution et du cadre légal des élections, et ferra respecter les lois de la République y afférentes ».

Quant à la publication du calendrier électoral, le président de la Ceni annonce sa publication « dans quelques jours ».

« En ce qui concerne les élections municipales, locales et urbaines, on vous a déjà dit qu’il y a un projet de transmission rapide sécurisée des données électorales qui est déjà élaboré. C’est dans le cadre de se projet qu’on va voir comment transmettre  les résultats de manière fiable des bureaux de vote vers les différents centres requis », a affirmé l’Abbé Apollinaire Malu Malu.

Dans son discours devant la presse, John Kerry avait souhaité que « les dates du processus électoral en cours soient fixées et définies le plus tôt».

Inquiétude de la Linelit

Pour sa part, la Ligue nationale des électeurs pour les élections libres et transparentes (Linelit) s’inquiète concernant le respect du calendrier électoral.

« Le processus électoral accuse un grand retard, et par conséquent il faudra s’investir dans la construction du consensus politique et électoral fort, pour que des esprits soient apaisés afin d’aller aux élections dans le délai constitutionnel », a affirmé le président de la Linelit, Jérôme Bonso.

Il a indiqué que la Linelit souhaite aussi l’alternance au pouvoir, pas seulement en RDC mais aussi dans toute l’Afrique.

Jérôme Bonso Il est aussi revenu sur la problématique du fichier électoral.

« Comment fiabiliser le fichier électoral pour que le reste du processus électoral soit crédibilisé afin d’éviter les ratés de 2011 », a-t-il ajouté.

En février dernier, la Ceni a formé neuf cent cinquante-huit agents pour la fiabilisation du fichier électoral. L’objectif de cette formation, selon la Ceni, est de rapprocher les sites de vote de la population et de réduire le nombre de noms omis sur les listes électorales.

Aux élections présidentielle et législatives de 2011, beaucoup de bureaux de vote étaient soit mal localisés soit introuvables.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)