Kinshasa: 2 200 sourds et malentendants soignés gratuitement par Starkey Hearing Foundation

Un médecin américain en train de soigner un enfant malentendant à l’Hôpital Biamba Marie Mutombo le 7 mai 2014 (Photo Rose Peiffer)

Deux mille deux cents sourds et malentendants reçoivent des soins gratuits à l’hôpital Biamba Marie Mutombo à Kinshasa depuis mercredi 7 mai. Pendant deux jours, les médecins de la Starkey Hearing Foundation diagnostiqueront les problèmes des patients. Les infections seront soignées aux antibiotiques. Et des prothèses auditives fabriquées aux Etats-Unis seront distribuées pour les cas de surdité, a indiqué le Dr Mumpeya, le chef du staff médical de l’hôpital Biamba Marie Mutombo.

Dr Mumpeya a expliqué que chaque patient sera soigné selon le problème qui sera diagnostiqué :

« Si c’est une infection, on nettoie et on donne des antibiotiques, et ça marche. Si c’est un problème réel de surdité établie, on fait une matrice sur base des dimensions de l’oreille du patient. Elle sera bien identifiée et numérotée, puis emmenée aux Etats-Unis pour fabriquer des prothèses pour les patients enregistrés qu’on posera lors de la campagne de juillet ».

Les prothèses auditives seront remises gratuitement aux patients. Elle coûte entre mille et mille cinq cents dollars américains chacune.
Un garçon d’une année et deux mois fait partie de ceux qui sont sourds à cause d’un problème de l’oreille interne et qui bénéficieront de ces prothèses. Ces parents ont remarqué son problème lorsqu’il avait huit mois.

« On a remarqué que même quand on fermait la porte ou quand ses frères et sœurs faisaient du bruit, il ne réagissait pas. Du coup, on a compris qu’il y a un problème d’audition, raison pour laquelle on l’a amené ici», a expliqué son père.

Trois médecins américains de la Starkey Hearing Foundation consultent les malades avec des appareils spécifiques. L’un d’entre eux, le Dr Derek Johnson explique que les causes des problèmes d’audition sont nombreuses :

« L’une des causes des problèmes d’audition est la malaria. Les personnes sont souvent soignées avec une trop forte dose de quinine. Ce médicament tue le parasite mais détériore fortement l’audition. Il y a aussi les effets des guerres de ces dernières années. Les explosions ou tout autre son agressif [peuvent] détruire complètement l’audition ».

Chaque patient détient un formulaire qui lui a été délivré lors de la première étape de cette campagne, en décembre dernier.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner