«Une forte concentration» des rebelles rwandais des FDLR signalée à Kanyabayonga

Des rebelles des FDLR se promenant dans la forêt de Pinga dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le 06 Février 2009

Le Centre de recherche sur l’environnement, la démocratie et le droit de l’homme (Creddho) signale une forte concentration des rebelles rwandais des FDLR dans les groupements Tama et Itala, à Kanyabayonga (Nord-Kivu). Creddho accuse ces combattants hutus rwandais de piller les produits champêtres des paysans dans plusieurs localités de ces groupements situés à plus de 200 km au nord-ouest de Goma. Le chef d’antenne de cette ONG, Aisé Kanendu, appelle le gouvernement à venir en aide à ces populations.

Selon lui, les localités concernées sont Kasiki et Luhanga, dans le groupement de Tama, et Mbuavinya et Mukeberwa, dans le groupement d’Itala.

Cette présence des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda «accentue l’insécurité et impose des conditions socio-économiques dramatiques aux paisibles citoyens congolais vivant dans ce coin», a-t-il affirmé.

Jusque là, les rebelles ont emporté les récoltes de plus de 100 hectares de haricot, manioc, maïs et pomme de terre, avec lesquels ils ravitaillent leurs centres de formation militaire à Kisabulo, Mwekwe, Mashuta et Busunju.

Les paysans vivant dans ces contrées se plaignent de se voir privé de leurs moyens de survie.

Le creddho demande au gouvernement congolais de ne pas «minimiser» cette situation, et de «trouver une solution urgente pour mettre fin à cette mésaventure».

Lire aussi sur radiookapi.net :

Rutshuru: la lutte contre les milices doit être menée par l’armée, affirme le général Bisengimana

Sud-Kivu: 4 miliciens et 4 militaires tués dans un accrochage à Misisi

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner