Katanga : les FARDC appellent les populations de Pweto et Mitwaba au calme

Patrouille des FARDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le commandant de la 6e région militaire, le général Mbayama Nsiona a invité dimanche 8 juin, les populations des territoires de Pweto et de Mitwaba (Katanga) au calme et à faire confiance aux Forces armées de la RDC. Cet appel fait suite au départ il y a près d’un mois des casques bleus de la Monusco de Pweto.

« Dans ces zones là [Pweto et Mitwaba], la population doit se sentir rassurée par la présence de leurs militaires. Avec le départ de détachement des forces spéciales de la Monusco, les forces égyptiennes, la population pensait que le terrain était redevenu libre pour les miliciens Maï-Maï Kata Katanga et qu’ils n’ont plus de soutien. Mais, ces populations doivent compter sur leur armée », a déclaré le général Mbayama Nsiona.

Le commandant de la 6e région militaire a indiqué que des FARDC sont postés dans ces coins du Katanga pour continuer la traque des Maï-Maï BaKata Katanga.

« Le 613è bataillon est présent, bien implanté avec le charroi, avec des motos, avec des hommes et avec des armes. Et le bataillon a l’appui de tout le monde. Nous sommes là pour faire un bon travail », a-t-il assuré.

Il a appelé la population de ces deux territoires à leur apporter son soutien en fournissant à l’armée tous les renseignements qu’elle a sur les miliciens.

« Ce sont des fils du coins. Ici au Katanga, il n’ya pas de miliciens qui viennent d’ailleurs. Tous nos ennemis qui troublent la quiétude de la population sont du coin. Et pour ça, je regrette. Nous savons aussi que le dernier retranchement de Gédéon c’est vers les grottes situées vers le territoire de Mitwaba. Mais je vous assure que pour le moment la situation sécuritaire est calme. », a affirmé le général Mbayama.

Des combattants Maï-Maï du groupe de Gédéon et tout récemment les Maï Maï Bakata Katanga se rendent coupables d’exactions sur les populations de Mitwaba, Pweto et Manono. Ce qui a valu à la région formée par ces territoires le nom de « triangle de la mort ».

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner