Nord-Kivu: la Monusco préoccupée par les exactions des FDLR/Foca sur les civils

Des rebelles des FDLR se promenant dans la forêt de Pinga dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le 06 Février 2009

La Mission des Nations unies en RDC (Monusco) se dit préoccupée par les violations des droits de l’homme commises par les rebelles hutus rwandais des FDLR/Foca sur les populations civiles dans certaines parties des territoires de Walikale, Lubero et Rutshuru au Nord-Kivu. Le chef de bureau de la mission onusienne, Ray Virigilio, qui l’a affirmé lundi 17 juin, a appelé ces rebelles hutus rwandais à mettre fin à ces exactions.

Parmi les violations des droits de l’homme enregistrés, la Monusco parle notamment des arrestations arbitraires, vols des récoltes, menaces de mort, incendie des villages et des tortures physiques.

Les responsables de ces actes identifiées comme des FDLR/Foca sont pourtant favorables au processus de paix, déplore Ray Virigilio.

« Si on déclare s’engager dans un processus de paix, dans une transformation de ses activités militaires vers des activités civiles, il faut arrêter les exactions. Ca, ça nous inquiète. Ca va depuis, à des arrestations, même des menaces proférées contre le chef de poste à Buleusa, des arrestations de gens à Buleusa, des vols de récoltes dans le Lubero », a déclaré Ray Virigilio.

Les exactions des FDLR/Foca sur les civils n’ont jamais cessé depuis qu’ils ont pris cet engagement, a ajouté le chef de bureau de la Monusco, qui demande à une cessation immédiate de ces actes.

« Je pense qu’il faut être très clair, il faut demander aux FDLR de stopper ça immédiatement. Parce que, ça met en danger tout le processus », a-t-il souligné.

De son côté, la société civile de Luofu, qui confirme les faits, demande au gouvernement ainsi qu’à la Monusco de tout mettre en œuvre pour faire cesser ces exactions des FDLR/Foca contre les populations civiles.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner