Bandundu: 20 morts dans un accident sur la nationale n°1

Des policiers et des volontaires tentent de dégager de la voie publique un véhicule accidenté le 9/8/2012 au croisement des avenues Shaba et Kasa-vubu à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Un accident de circulation survenu mardi 17 juin à Munikenge (Bandundu) sur la nationale n°1 a fait vingt morts et cinq blessés. La police de circulation routière estime que le camion surchargé en briques à daube ainsi que le mauvais état de la route sont à la base de cet accident. Les blessés ont été admis à l’hôpital général de Kenge. Mais l’hôpital dont la morgue n’est plus opérationnelle depuis deux mois, ne pourra pas garder les corps, a fait savoir son médecin directeur.

Le véhicule de marque Man venu de Kenge était rempli des briques à daube d’un particulier à Munikenge, affirment les rescapés. C’est à son retour Kenge que le véhicule s’est engouffré dans un ravin à un kilomètre de Munikenge vers 17h 20 heures locales.

La police de circulation routière a expliqué que le camion n’a pas supporté la charge, surtout avec plus d’une quarantaine de passagers à bord. De plus, le mauvais état de cette route de désserte agricole a aggravé les circonstances, souligne la même source.

Cinq corps ont été sortis du camion aussitôt après l’accident. Quinze autres ont été trouvés mercredi matin.

Les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres victimes sous le véhicule ou en dessous des briques.

Les blessés sont hors de danger, a affirmé pour sa part le médecin directeur de l’hôpital général de Kenge où ils sont admis.

Par contre, il a indiqué que la morgue de l’hôpital ne fonctionne plus et ne peut donc pas conserver les corps des victimes.

Le commissaire de district a demandé l’appui des autorités provinciales pour enterrer les corps.

La localité de Munikenge est situé à 8 km de la ville de Kenge.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner