Ituri : trois morts dans l’attaque d’une position FARDC

Militaires FARDC avec un lance roquettes, Sud Kivu, 2006.

Trois personnes, dont deux militaires, ont trouvé la mort dans l’attaque d’une position des Forces armées de la RDC (FARDC) le week-end dernier dans la chefferie de Kakwa, à Aru (Ituri). Des sources locales affirment que les assaillants portaient des tenues militaires apparentées à celles de l’armée du Soudan du Sud. Plusieurs personnes ont aussi été blessées et des civils enlevés pendant ces violences, selon les mêmes sources.

La société civile de Kakwa évoque des «mouvements suspects» d’hommes lourdement armés vêtus en tenue de l’armée du Soudan du Sud depuis un mois dans cette région.

La nuit du vendredi 20 juin, une position des FARDC a été attaquée au village d’Upepeni, à 5 kilomètres du centre de négoce d’Ingbokolo. Un soldat a été tué dans cette attaque attribuée à ce groupe d’hommes armés.

Le lendemain, ces hommes ont kidnappé un certain nombre d’habitants. Un otage, qui a réussi à s’échapper, a alerté les FARDC qui les ont poursuivis dans la brousse.

A l’issue d’échanges de tirs entre les deux groupes, un militaire a été tué et un civil blessé. Du côté des assaillants, il y a eu un mort et plusieurs blessés.

«Un deuxième soldat a été tué dans une embuscade tendue par l’ennemi pendant qu’il cherchait à rejoindre ses compagnons», affirment des sources militaires. Un civil qui a accompagné les FARDC a également été blessé.

Trois personnes soupçonnées d’être impliquées dans ces attaques sont détenues à Ingbokolo pour des raisons d’enquête.

Ces affrontements ont perturbé les activités économiques dans la région, notamment une kermesse à laquelle participaient à Ingbokolo des gens venus de l’Ouganda et du Soudan du Sud.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Walikale: plusieurs villages désertés après les combats entre miliciens Raïa Mutomboki

Nord-Kivu: 20 personnes abattues par des bandits armés en six mois à Goma

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner