Goma : les pharmacies fermées pour dénoncer les tracasseries de l’ANR

Des médicaments à la pharmacie de l’hôpital de la Rive à Kinshasa le 03/06/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Toutes les pharmacies de Goma (Nord-Kivu) sont fermées depuis mardi dernier. Les responsables de l’association des tenanciers de ces officines ont indiqué, mercredi 25 juin, qu’ils protestent contre « le racket de la part des agents de l’Agence nationale de renseignements (ANR) ». Selon eux, les agents de l’ANR leur réclament de l’argent à tout moment.

« Partout où ils arrivent, c’est de l’argent. Il y a ceux qui ont donné 300 dollars, ceux qui ont donné 100$, ceux qui ont donné 500$; parfois on demande 1000$ mais il y a des marchandages en matière d’argent », a affirmé l’un des responsables de l’association des pharmaciens.

Pour les tenanciers des officines de Goma, l’ANR n’est pas habilitée à contrôler les produits pharmaceutiques, parce qu’ils n’ont pas de techniciens.

« Nous avons l’inspection provinciale des pharmacies qui nous supervise. En cas de produits avariés, le service de l’environnement est saisi pour les détruire. Nous ne comprenons pas ce que vient faire l’ANR dans ce secteur. Ils n’ont pas des techniciens», affirme un responsable de l’association des tenanciers des pharmacies de Goma.

A défaut de trouver une solution, les pharmacies resteront fermées, ont menacé leurs propriétaires :

« Ils [les agents de l’ANR] disent qu’il y a des produits qui ne sont pas autorisés dans la circulation. Néanmoins, ils ne présentent pas ces produits. Alors nous avons décidé de fermer. S’il n’y a pas une solution, nous allons déclarer Goma sans pharmacie ».

De son côté, le responsable de l’ANR au Nord-Kivu rejette les accusations qui pèsent sur ses agents. Il indique plutôt que les pharmaciens vendent des produits avariés et interdits.

Les responsables de l’inspection provinciale de la Santé ont convoqué une réunion pour débattre de cette question.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner