Kinshasa: plus de 4 millions d’enfants seront vaccinés contre la poliomyélite et la rougeole

Une famille reçoit la quatrième dose de vaccin anti polio ce 25 juin 2011 à Kinshasa, lors de la 3e phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite en RDC. Radio Okapi / Ph John Bompengo

Plus de 4 millions d’enfants seront vaccinés, du 23 au 28 juin, contre la poliomyélite et la rougeole à Kinshasa. Ces enfants bénéficient également de la supplémentation en vitamine A et du déparasitage au mebendazole dans plus de 3 000 sites de la capitale.

«Pour la rougeole, nous vaccinons les enfants de 6 mois à 10 ans, nous attendons 2 millions 850 mille 324 enfants pour cela. Contre la poliomyélite, nous vaccinons les enfants de 0 à 59 mois nous attendons un million 617 mille 751 enfants», a affirmé le médecin coordonatrice du Programme élargi de vaccination (Pev), docteur Cathy Nzuzi.

Elle a indiqué qu’avant la province de Kinshasa, cette campagne avait été menée, il y a quelques mois, à l’Equateur, en Province Orientale et dans les deux Kasaï.

Le docteur Cathy Nzuzi a expliqué que cette campagne, programmée pour le Bas-Congo et le Bandundu, a été rapprochée à Kinshasa vue l’arrivée massive des expulsés de Brazzaville, en avril dernier.

Selon le gouvernement, environ 130 000 Congolais (RDC) ont déjà été expulsés de Brazzaville entre avril et mai dernier à la suite de l’opération « Mbata ya Mikolo » (traduisez en français : gifle des aînés). Ils sont regroupés à Maluku, une commune de la périphérie de Kinshasa, où le gouvernement a érigé un centre d’accueil pour eux.

Lire aussi: Kinshasa-Brazzaville : ouverture des travaux de la commission mixte sur les expulsions

«Quand nous faisons le porte-à-porte, nous donnons le vaccin oral, mais pour les injections contre la rougeole nous préférons le faire dans les structures sanitaires pour éviter les dégâts parce qu’il faut vraiment des techniciens», a poursuivi la coordonatrice du Pev.

Elle a reconnu que la sensibilisation de cette campagne de vaccination a été faible à Kinshasa. Cela a entrainé un début timide de la campagne contrairement dans les autres provinces du pays.

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) avait vacciné, en 2013, plus d’un million cent mille enfants de 6 mois à 15 ans contre la rougeole et soigné près de 30 000 autres contre cette maladie sur l’ensemble de la RDC.

MSF avait également appelé au renforcement de la vaccination de routine et de rattrapage pour enrayer l’épidémie et maintenir un niveau vaccinal suffisant afin de limiter la mortalité.

D’après MSF, la rougeole avait causé, en 2013, la mort de plus de 4 500 personnes, principalement des enfants âgés de moins de 5 ans, dans le pays.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner