L’Onu appelle à mettre fin aux violations des droits de l’homme avant le retrait de la Monusco

Ivan Simonovic, Secrétaire général adjoint de l’Onu chargé des droits de l’homme le 10/05/2012 à Kinshasa, lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des droits de l’homme, Ivan Simonovic, a dénoncé les violations des droits de l’homme dans l’Est de la RDC. Depuis Bujumbura (Burundi) où il était en séjour, le diplomate onusien a invité le gouvernement de Kinshasa à conjuguer ses efforts avec ceux de l’Onu pour mettre fin à cette situation dramatique, avant le retrait envisagé de la Mission de l’ONU de la RDC.

Selon Yvan Simonovic, les cas de violation des droits de l’homme ont pris une allure inquiétante dans l’Est de la RDC depuis deux ans.

«Les Nations unies sont conscientes que cette situation est aggravée par les groupes rebelles dans cette région», a ajouté le diplomate onusien.

Pour Simonovic, une synergie d’efforts doit être consentie pour le respect des droits de l’homme, vu que le Conseil de sécurité des Nations unies compte mettre fin au mandat de la Monusco.

«La question serait de savoir, qu’est ce qui pourra être fait pour que la réponse robuste à apporter puisse porter effet avant le retrait des Nations unies parce que le succès ou l’échec pourrait avoir une répercussion», a-t-il expliqué.

Pour le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des droits de l’homme, l’instabilité dans l’Est de la RDC aura forcément des répercussions sur les pays limitrophes.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC: l’Onu exige un arrêt immédiat des expulsions de Brazzaville

L’Union européenne condamne les violences ayant accompagné les expulsions de Brazzaville

RDC : le Renadhoc demande la mise en place de la Commission nationale de droit de l’Homme

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner