Nord-Kivu : les Raïa Mutomboki occupent le tronçon entre Walikale et Hombo

Un milicien Maï-Maï manipulant son arme dans une brousse à Beni (Nord-Kivu). Ph/Droits Tiers.

Les combattants de Raïa Mutomboki occupent depuis trois jours le tronçon entre la cité de Walikale et la localité de Hombo, à une centaine de kilomètres du chef-lieu du territoire de Walikale, en allant vers Bukavu. Selon l’administrateur du territoire, Marie Bangwene, le trafic est paralysé sur cet axe depuis les affrontements entre deux factions Raïa Mutomboki trois semaines plus tôt.

Selon Mme Bangwene, ces miliciens ont investi les lieux après la mise en déroute de la faction rivale Raïa Mutomboki par les Forces armées de la RDC (FARDC) et l’arrestation de leur commandant par la 8è région militaire (FARDC).

Aucun affrontement  n’a eu lieu depuis la trêve décidée la semaine dernière par les deux parties pour permettre aux élèves finalistes de passer l’examen d’État, a-t-elle affirmé.

Lire: Nord-Kivu: trêve des hostilités militaires pour l’examen d’Etat à Walikale

Néanmoins, dans les localités de Binyampuli, Kibua, Mera et Ishunga, en groupement Luberike, dans le même territoire, les populations continuent à fuir par crainte d’éventuels affrontements entre les FARDC et le Nduma Defense of Congo (NDC) du milicien Cheka.

La plupart de ces habitants ont trouvé refuge au chef-lieu du territoire et dans ses alentours, affirme l’administrateur.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner