RDC : lancement du projet de construction des parcs agro-industriels

Le président Joseph Kabila le 15/07/2014 à Bukanga-lonzo dans la province de Bandundu, lors du lancement des travaux du parc agro industriel. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président de la République, Joseph Kabila, a officiellement lancé mardi 15 juillet à Bukanga Lonzo (Bandundu), le projet de construction des parcs agro-industriels qui devront être implantés dans toutes les provinces de la RDC. Selon le ministre de l’Agriculture, Jean-Chrysostome Vahmwiti, le gouvernement espère offrir à la population congolaise une variété de produits alimentaires à des prix abordables.

« Avec le lancement aujourd’hui du premier parc agro-industriel pilote de Bukanga Lonzo, le gouvernement de la République tend à passer à la vitesse supérieure dans la relance du secteur agricole de notre pays », a affirmé Jean-Chrysostome Vahmwiti.

Le parc de Bukanga Lonzo est un projet pilote. Le gouvernement compte multiplier ces projets sur toute l’étendue de la RDC, a précisé le ministre.

A en croire la même source, les parcs agro-industriels vont également créer un système efficace de production alimentaire qui permettra à la majorité de Congolais d’avoir accès à une alimentation équilibrée.

« La RDC dispose d’un énorme potentiel agricole avec au moins 80 millions d’hectares de terres arables. Une diversité climatique et un réseau hydrographique permettant à la RDC de développer une variété de culture », a ajouté Jean-Chrysostome Vahmwiti.

Pour le ministre, ce projet devra également permettre à la RDC de satisfaire les besoins de consommation intérieure et de devenir un important exportateur des produits alimentaires à moyen terme.

« Le niveau de production agricole reste actuellement très bas et ne permet pas de freiner la malnutrition et l’insécurité alimentaire. Cela parce que les agriculteurs pratiquent une agriculture de subsistance », a déploré le ministre de l’Agriculture.

Jean-Chrysostome Vahmwiti a souhaité que cette agriculture soit « modernisée en vue d’accroître la productivité pour répondre au défi de l’insécurité alimentaire ».

Environ six millions d’enfants congolais âgés de moins de cinq ans souffrent de la malnutrition aiguë, selon le rapport du plan national d’investissement agricole publié en mars dernier.

Lire aussi sur radiookapi:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner