Nord-Kivu: plaidoyer pour la mise en place d’un cadre permanent de dialogue

Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009.

Les communautés locales du Nord-Kivu veulent instituer un cadre permanent de dialogue pour la consolidation de la paix dans leur province, en proie à des conflits ethniques et à l’insécurité causée par des groupes armés. Elles l’ont annoncé, dimanche 27 juillet, au terme d’une caravane de paix organisée entre la localité de Jomba et le poste frontalier de Bunagana via la ville de Goma. Cette caravane qui a mobilisé 500 personnes a parcouru 150 km.

Ces hommes et femmes du Nord-Kivu ont également recommandé la mise sur pied des comités locaux permanents de conciliation dans chaque territoire du Nord-Kivu. Ces cadres auront la mision de résoudre les conflits mineurs entre habitants de cette partie du pays.

Les communautés du Nord-Kivu sont aussi appelées à privilégier la tolérance pour assurer le développement socio-économique de la province et la restauration de l’autorité de l’Etat dans les zones post-conflit telles que Rutshuru et Masisi.

Organisé par l’ASBL « Les Homes de Dieu », cette caravane a connu plusieurs temps forts entre autres, l’échange de vues à la paroisse de Jomba, entre les hommes politiques et les hommes de Dieu invités à cette manifestation.

Cette caravane a offert l’opportunité aux ressortissants du Nord-Kivu de se dire la vérité sur les problèmes qui bloquent la pacification effective de leur province.

Député élu du territoire de Rutshuru, Eugène Serufuli a estimé qu’il faut travailler pour la cohésion sociale au Nord-Kivu :

«Il y a eu des conflits, des sparations et nous devons travailler pour que les gens puissent soigner les plaies et tourner cette page sombre».

Pour sa part, Jason Luneno, député élu du territoire de Walikale a sollicité l’implication des autorités provinciales pour le retour effectif de la stabilité et de la paix.

Environ 500 personnes ont participé à cette caravane de la paix pour inviter les ressortissants du Nord-Kivu à capitaliser les acquis de la paix et les consolider.

L’organisateur de la manifestation, l’abbé Arsène Munembwe, a déclaré que cette caravane de la paix veut créer un cadre pour permettre aux habitants du Nord-Kivu de lancer les perspectives de développement et de la consolidation de la paix, après la défaite des rebelles du M23.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner