RDC : Martin Kobler insiste sur la réforme du secteur de la sécurité

Martin Köbler, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu pour la RDC prononçant son allocution lors de la célébration de la journée internationale des casques bleus le 29/05/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Martin Kobler, a déclaré dimanche 3 août à Goma (Nord-Kivu) qu’il restait du travail dans la réforme du secteur de la sécurité. Il s’exprimait à quelques heures de son départ pour New York, où il doit présenter son rapport au Conseil de sécurité des Nations unies. Devant cet organe de l’Onu, Martin Kobler devrait également évoquer la question du calendrier électoral congolais.

«Je me déplace à New York maintenant. C’est une très très bonne occasion d’échanger de vues avec les membres du conseil de sécurité. Et cette fois–ci c’est une réunion très très importante parce que c’est au niveau ministériel sous la présidence du Royaume Uni », a indiqué le chef de la Monusco.

Martin Kobler a expliqué que depuis la dernière session du Conseil de sécurité des Nations unies beaucoup de progrès ont été réalisés en RDC.

« Je crois qu’on a eu beaucoup de progrès depuis la dernière session du conseil de sécurité. Et maintenant, je ne peux pas que remercier mes collègues mais avant tout les Congolaises et les Congolais parce que c’est leur pays, ce sont leurs efforts [qui ont produit] le progrès ici. Mais il reste beaucoup à faire. C’est aussi un message pour le conseil de sécurité : réforme du secteur de sécurité », a-t-il déclaré.

Martin Kobler a également indiqué qu’il était important de développer une stratégie de départ de la Monusco.

« Nous ne sommes pas ici pour toujours. Il faut partir du pays. On ne peut partir seulement que si on ne laisse pas une situation fragile. C’est pourquoi la réforme du secteur de sécurité est un message qui est très important », a-t-il fait savoir, ajoutant que l’autre message important est en rapport avec les élections et le calendrier électoral.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires