Nord-Kivu: les FDLR accusées d'avoir blessé 10 personnes à la machette à Magelegele

Des rebelles des FDLR se promenant dans la forêt de Pinga dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le 06 Février 2009

La société civile de Lubero accuse les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) d’avoir blessé, en deux semaines, dix personnes à la machette dans la localité de Magelegele, à environ 200 km à l’Ouest de Butembo (Nord-Kivu). Selon cette structure, ces rebelles rwandais ont également kidnappé un infirmier vaccinateur dans cette partie du Nord-Kivu.

Le président de la société civile de Lubero, Joseph Malikidogo, accuse également les FDLR de contranidre la population aux travaux forcés.

Cette information est confirmée par le chef de secteur de Bapère et plusieurs sources de la localité voisine de Munguredjipa.

Joseph Malikidogo a plaidé pour le renforcement des effectifs des FARDC afin de combattre ces rebelles rwandais et sécuriser la contrée, en proie aux groupes armés :

«Eu égard aux menaces et abus des FDLR qui ont repris leurs activités dans plusieurs localités, la société civile de Lubero demande aux FARDC et à la police de remplir leur mission régalienne, en se déployant pour renforcer la sécurité dans la contrée».

Le président de la société civile dit commencer à douter de l’aboutissement du processus de désarmement volontaire des FDLR qui commettent de diverses exactions sur la population civile des localités du territoire de Lubero.
Joseph Malikidogo regrette que ce climat d’insécurité entrave le bon déroulement des travaux de cartographie électorale dans la contrée.

En juin dernier, la Monusco s’était dite préoccupée par les violations des droits de l’homme commises par ces rebelles rwandais dans les territoires de Walikale, Lubero et Rutshuru au Nord-Kivu. La Monusco parlait notamment d’arrestations arbitraires, vols des récoltes, menaces de mort, incendie des villages et des tortures physiques.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner