Nord-Kivu: des présumés rebelles FDLR ont tué quatre personnes à Mungomba

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC, le 06/02/2009. Radio Okapi.net

Des présumés éléments des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont abattu, samedi 9 août, quatre personnes et blessé une autre dans la forêt de Mungomba, en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Selon des sources concordantes, les victimes ont été attaquées pendant qu’elles travaillaient dans leurs champs. Les auteurs de cet acte sont identifiés comme des FDLR, actuellement très actifs dans cette partie du Nord-Kivu.

Parmi les victimes, un homme a été tué et brulé vif, affirment les mêmes sources. Une femme blessée par balles est actuellement admise aux soins à l’hôpital de Nyamilima.

Les personnes décédées ont été identifiées et enterrées lundi dans la brousse par les habitants et la Croix- Rouge locale.

La panique s’est emparée de la population de Nyamilima depuis dimanche dernier quand la nouvelle de cet assasinat a été confirmée.

La société civile locale dénonce cet énième cas de meurtre dans cette région et appelle les autorités à sécuriser les populations civiles.

Cette structure locale dénonce l’insécurité causée par les groupes armés qui exigent le paiement des jetons d’accès aux champs, évalués à 15 dollars américains à chaque culture.

Elle déplore par ailleurs l’absence de FARDC et de la police nationale dans cette contrée, en proie aux différents groupes armés notamment les FDLR-Rudi, les Maï-Maï et les Nyatura.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner