RDC: 7 présumés ex-rebelles du M23 capturés à Masisi

Les rebelles du M23 lors de leur entrée dans la ville de Goma en novembre 2012.

Au moins sept personnes, dont une blessée, seraient détenues par les FARDC depuis vendredi 15 août à Mushaki, à une quarantaine de Kms à l’ouest de Goma, dans le territoire de Masisi (Nord-Kivu). Soupçonnées d’appartenir à l’ex-rébellion du M23, ces personnes ont été remises aux FARDC basées à Ngungu par la milice Raïa Mutombiki qui opère dans le groupement Ufamandu I, au sud de Masisi. Avant cela, des violents combats ont opposé ces deux groupes à Remeka dans le même secteur, affirment plusieurs sources locales et administratives.

Les sept capturés feraient partie d’un groupe de dix-huit personnes, arrivées à Remeka il y a quelques jours avec treize armes, indique le chef de groupement Ufamandu I, Joseph  Misati. Selon lui, ces personnes voulaient convaincre les Raïa Mutomboki  à collaborer avec elles. Mais ces miliciens auraient rejeté l’offre, avant de prendre en otages les sept délégués.

Mercredi soir,  des proches  des otages auraient tenté de les libérer ; ce qui a déclenché un affrontement entre les  deux parties.

Le bilan, selon les sources administratives locales, fait état d’un civil  tué, au moins six tués côté assaillants et plusieurs blessés, dont un des otages.

Jusque-là, le lieu où se trouvent les sept capturés n’est pas connu avec précision.

Les autorités administratives locales à Ngungu affirment que les Raïa Mutomboki les auraient remis au secteur FARDC à Mushaki. Mais les responsables de cette unité de l’armée sont restés injoignables. Pour sa part, le porte-parole  des FARDC au Nord-Kivu dit n’avoir aucune information sur ces otages.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner