La journaliste Thythy Bolumbu abandonnée près de son domicile par ses ravisseurs

La journaliste de Canal Kin Télévision (CKTV), Thythy Bolumbu. Photo Facebook.

Portée disparue depuis deux jours, Thythy Bolumbu, présentatrice Canal Kin Télévision (CKTV), a été abandonnée par ses ravisseurs vendredi 22 août matin, à 300 mètres de sa résidence, à Binza Ozone, à Kinshasa. Elle avait les yeux bandés et ne pouvait donc pas voir les visages de ces ravisseurs.

Thythy Bolumbu a été gardée pendant deux jours dans une pièce au camp Tshatshi qui abrite l’état-major général de l’armée, affirme Moïse Musanganya, le directeur général de CKTV, une chaîne de télévision privée, qui emploie la journaliste.

Lire aussi : Kinshasa : Canal Kin TV dénonce l’enlèvement de la journaliste Thythy Bolumbu

«Elle était gardée dans une maison quelque peu éclairée. Elle est entrée au camp Tshatshi mercredi au siège arrière d’une Jeep Range Rover. Juste devant la Maternité, on avait baissé sa tête par ses ravisseurs jusque là où on l’a amenée», a déclaré Moïse Musanganya. D’après lui, sa journaliste s’est retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. Elle aurait, selon la même source, commis limprudence de décliner son identité de journaliste aux « ravisseurs [qui] voulaient rançonner le conducteur du taxi à bord duquel elle avait pris place». C’est ce qui expliquerait sa détention.

Joint jeudi par CKTV, le responsable du camp Tshatshi avait affirmé ne pas détenir de journaliste dans ce camp militaire.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner