La Monusco identifie Manono comme un îlot de stabilité au Katanga

Une vue d’un quartier commercial de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC).

Le territoire de Manono, a été identifié par la Monusco comme un îlot de stabilité, dans le district du Tanganyika. Le chef de la Mission de l’Onu en RDC (Monusco), Martin Kobler, l’a affirmé au cours d’une rencontre de sécurité, vendredi 25 août dernier, entre les autorités de district du Tanganyika et la délégation de la Monusco. Les autorités du district se disent encouragées dans le processus de restauration de l’autorité de l’Etat.

Cette identification est faite à titre expérimental, du fait que Manono est compris dans le Triangle de la mort du Katanga.

A (re)Lire: Martin Kobler visite les îlots de stabilité dans l’Est de la RDC

Cette localité devient ainsi une voie d’accès pour atteindre les autres zones troublées par des conflits comme Moba, Mitwaba, Pweto et Malemba-Nkulu.

De plus, Manono constitue à lui tout seul la zone de turbulence où pullulent Maï-Maï Bakata Katanga, avec à leur tête le chef Maï-Maï Gédéon Mutanga.

Cette localité est aussi touchée par les conflits intercommunautaires opposant aujourd’hui Bantous et Pygmées.

Selon le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Martin Kobler, la Monusco va accompagner les Forces armées de la RDC dans la stabilisation de cette région, notamment en intensifiant les patrouilles mixtes entre les casques bleus béninois et les FARDC positionnées à Manono.

Des éléments de Police civile de la Monusco (UNPOL) seront aussi installés dans cette localité, où doit également être érigé une prison centrale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner