RDC : la société civile invitée à vulgariser l’accord d’Addis-Abeba

Cérémonie d’ouverture des travaux de consultation nationale sur l’implication de la société civile dans le suivi et l’évaluation de la mise en oeuvre de l’accord-cadre pour la paix, sécurité et la coopération pour la RDC le 29/08/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une journée de consultations nationales sur l’implication de la société civile dans le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba a été organisée vendredi 29 août à Kinshasa. Les acteurs de la société civile y ont été invités à vulgariser cet accord signé par onze pays africains pour permettre le retour de la paix dans l’Est de la RDC.

L’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la région des Grands Lacs, Saïd Djinnit, présent lors des discussions, a appelé la société civile à jouer un rôle d’impartialité, d’objectivité et de responsabilité dans le mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre.

Le représentant adjoint du secrétaire général de l’Onu en RDC, Moustapha Soumare, a assuré que la communauté internationale allait accompagner la société civile dans cette démarche.

Pour sa part le coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba, François Mwamba qui a inauguré les travaux, a rappelé les réalisations de cet organe.

« Nous avons élaboré un plan de mise en œuvre des engagements souscrits par le gouvernement. Nous avons organisé un atelier d’élaboration des critères et indicateurs des performances de trois premiers engagements à savoir la réforme de l’armée, de la police et de la justice, la décentralisation », a-t-il énuméré.

Le président du Cadre de concertation de la société civile, Théodore Fumunzanza, a promis de poursuivre la sensibilisation dans les provinces pour expliquer le contenu et le bien- fondé de l’accord d’Addis-Abeba.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner