Nord-Kivu : 2 personnes tuées dans des affrontements entre FARDC et miliciens

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu.

Deux civils ont été tués dans les affrontements qui ont opposé jeudi 2 septembre une milice Maï-Maï à l’armée dans la localité de Nyamilima, à Rutshuru (Nord-Kivu). Ces miliciens auraient attaqué ce village en représailles au démantèlement de leur base la veille par les FARDC à l’Ouest de Nyamilima, dans le parc des Virunga.

Les affrontements, qui ont duré toute la journée, se sont arrêtés ce matin.

Entre 12 et 13 heures locales, les miliciens ont attaqué la position des FARDC sur la colline Humule, dans l’ouest du village Nyamilima.

Les tirs à l’arme lourde et légère ont paniqué la population. Les commerces ont été fermés. Les élèves, en panique, ont quitté les écoles pour rejoindre leurs familles, indiquent des sources de la société civile locale.

Après avoir été repoussés une première fois, les Maï-Maï ont attaqué à nouveau la même position vers 18 heures, avant d’être repoussés une seconde fois, explique l’administrateur du territoire de Rutshuru.

Le groupe auquel appartiennent ces assaillants n’est pas encore connu.

Les deux victimes civiles ont été tuées après avoir reçu des balles perdues dans leurs champs proches de Nyamilima, pendant que les FARDC poursuivaient les assaillants, indique la société civile locale.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner