Katanga: plaidoyer pour la réhabilitation de la prison de Buluwo

Des inscriptions sur le mur intérieur de la prison de Lodja, lors d’une visite des quelques responsables des agences des Nations unies le 18/1/2003. Ph- Don John

Le  procureur général près la Cour d’appel du  Katanga, Caïphe Useni Sefu, plaide  pour la réhabilitation  de la prison  de haute sécurité de  Buluwo, située  à   près  de  115  km  à  l’Ouest de Lubumbashi. Il a lancé cet appel, vendredi 3 octobre, à son retour d’une mission dans les prisons de la prison. Plusieurs bâtiments de cette maison carcérale sont très délabré.

«Vous savez qu’à Buluwo, la plupart de personnes qui s’y trouvent sont des condamnés à de grandes peines. D’autres sont en cassation, et j’ai pu constater aussi qu’il y a des bâtiments qui devaient servir des quartiers communautaires qui sont totalement détôlés et je me suis résolu de contacter les autorités compétentes pour qu’une solution soit trouvée», a-t-il déclaré.

Caïphe Useni Sefu a affirmé avoir également visité la prison Boma et celle du parquet de Likasi, où l’on  trouve plus  de prévenus que des  détenus.

« Je n’ai pas seulement visité la prison de Buluwo mais, j’ai également visité la prison Boma de Likasi, le cachot du parquet. Pour le cachot du parquet, il y a eu certaines personnes qui étaient là pour des faits bénins parce que l’arrestation c’est une mesure grave. Pour les faits bénins, j’ai ordonné la libération des prévenus qui s’y trouvaient », a souligné le procureur général près de la Cour d’appel du Katanga.

Pour résoudre le problème de prévenus à la prison de Boma, Caïphe Useni a indiqué avoir donné l’ordre aux magistrats pour que les requêtes soient rédigées afin que le tribunal compétent soit saisi, selon les cas.

En visite en juin 2013 à Likasi (Katanga), la vice-ministre de la Justice Sakina Binti Selemani, avait déploré la surpopulation de la prison de haute sécurité de Buluwo. Pour réduire le surpeuplement de cette maison carcérale, elle avait demandé au procureur de la République près le tribunal des grandes instances de Likasi d’analyser les dossiers de certains détenus dont le cas peut permettre une libération.

D’une capacité de cent prisonniers, la prison de Bulowo héberge deux cent quatre-vingt-dix-huit (298).

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)