RDC : le ministre délégué aux Finances visé par une motion de défiance de l’opposition

Le Ministre Congolais Délégué auprès du Premier Ministre chargé des Finances, Patrice Kitebi le 10/07/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Des députés de l’opposition ont déposé mardi 14 octobre une motion de défiance contre Patrice Kitebi, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Finances. Les cinquante-huit députés qui ont signé cette motion de défiance reprochent au ministre d’avoir mal exécuté le budget 2013. Ils soulignent notamment les remarques de la Cour des comptes sur l’utilisation du budget alloué au fonctionnement du bureau du porte-parole de l’opposition, alors que cette personnalité n’a jamais été désignée.

« Après le rapport de la Cour des comptes, nous nous sommes rendus compte qu’il y a eu des griefs énormes par rapport au budget 2013. Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait une rubrique ouverte au nom du porte-parole de l’opposition et que quelqu’un a même pu décaisser ce fonds alors que le porte-parole n’est pas encore sur place », explique le député de l’opposition, Jean-Claude Vuemba.

Après l’adoption du projet de loi de reddition de comptes vendredi 3 octobre, les députés de l’opposition s’étaient dits insatisfaits des réponses du ministre délégué aux Finances au sujet des 500 millions de francs congolais (environ 540 000 dollars américains) prévus dans le budget 2013 pour le fonctionnement du bureau du porte-parole de l’opposition.

A (re)Lire: Budget 2013 : l’opposition demande la lumière sur le fonds prévu pour son porte-parole

En plus de la question du fonds alloué au porte-parole de l’opposition, l’opposition pointe du doigt d’autres faiblesses dans l’exécution du budget 2013.

Jean-Claude Vuemba évoque notamment des bourses accordées aux étudiants qui « ne sont jamais arrivées à destination ».

« Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait beaucoup de projets de bureaux d’étude que ne nous connaissions ni d’Adam ni d’Eve », ajoute le député.

Les députés de l’opposition déplorent également le dépassement de la dotation présidentielle dans le budget 2013.

Ils disent avoir déposé cette motion de défiance contre le ministre des Finances pour « mettre fin à cette pratique qui nécessite à vouloir marginaliser les députés nationaux ».

Le règlement intérieur de l’Assemblée nationale prévoit que le ministre visé par une motion de défiance se présente devant les députés quarante-huit heures après le dépôt de la motion.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner