Sud-Kivu: Martin Kobler appelle les communautés à cultiver la paix à Mutarule

Le patron de la Monusco, Martin Kobler, au milieu de la foule à Mutarule (Sud-Kivu). Radio Okapi/Ph. Fiston Ngoma.

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Martin Kobler, appelle les communautés Bafuliiru et Barundi, à cultiver la paix pour le développement de Mutarule et de la Plaine de Ruzizi (Sud-Kivu). Il a lancé cet appel, mercredi 15 octobre, lors de sa deuxième visite à Mutarule où il était accompagné de l’ambassadeur du Royaume-Uni au Conseil de sécurité de l’Onu.

Martin Kobler s’est entretenu tour à tour avec les deux communautés en conflits pour comprendre l’origine des tensions sociales qui prévalent dans cette contrée.
La communauté Barundi a indiqué qu’il n’y a pas d’avancées significatives dans le dialogue avec les Bafuliiru qui, depuis juin dernier, ont mené des attaques successives contre leur bétail.
«Nous, on a toujours rêvé, envisagé qu’il y ait un dialogue franc pouvant rechercher une paix durable dans la plaine. Mais ce sont toujours nos voisins Bafuliiru qui sont bloqués par certaines intimidations de leurs milices qui opèrent dans la région», a indiqué le porte parole de groupement de Luberizi, Claude Mirundi.
Dans l’autre camp, le coordinateur de la nouvelle société civile congolaise dans le Ruzizi a indiqué que les présumés auteurs du massacre de juin dernier sont armés et se trouvent encore sur place à Mutarule .
«Jusque là nous ne refusons pas le dialogue, mais tout simplement dans des bonnes conditions. Nous refusons tout simplement le pouvoir de barundi parce que ce sont eux qui nous tuent. Donc nous refusons leur pouvoir», a-t-il déclaré.
Martin Kobler a insisté pour la reprise du dialogue entre toutes les communautés en vue de favoriser la paix et la réconciliation sans lesquelles le développement de la Plaine de la Ruzizi est hypothéqué.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner