Sud-Kivu: carence de médicaments à Lulenge

Des médicaments à la pharmacie de l’hôpital de la Rive à Kinshasa le 03/06/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les structures sanitaires du secteur de Lulenge, à l’extrême sud du territoire de Fizi (Sud-Kivu), sont confrontées, depuis cinq mois, à une carence de médicaments. Le chef de secteur de Lulenge, Théophile M’piana, qui a livré cette information, mercredi 15 octobre, indique que cette pénurie est à la base de la recrudescence des décès parmi les malades qui n’ont pas accès aux soins appropriés. 

Douze centres de santé du secteur de Lulenge sont confrontés à cette carence des médicaments. Il s’agit des centres de santé de :

  • Lumbwe
  • Malingumu
  • Kimaka
  • Maïndombe
  • Makola
  • Bihibizi
  • Kayumba
  • Kiyungwe
  • Katupu
  • Kilembwe
  • Sanga
  • Maïmoto.

Théophile M’piana affirme être passé par ces localités, où il a enregistré plusieurs plaintes de la population faisant état de morts dus au paludisme,  choléra et autres maladies.

Pour avoir accès aux soins de santé appropriés, certains malades sont contraints de faire de longues distances à pied ou à motos pour atteindre l’hôpital de Lulimba situé 140 Km de Lulenge.

«Il y a des morts en cours de route. Et puis le moyen de déplacement très difficile. J’ai assisté à un cas de mort à Malingumu quand j’étais là. Il y a un vieux papa qui a succombé de sa maladie en cours de route [entre] Malimngumu à Lulimba », a témoigné Théophile M’piana.

Il a par ailleurs indiqué que la population de Lulenge est très pauvre. Elle ne dispose pas de moyens nécessaires pour se procurer des produits pharmaceutiques.

De son côté, le médecin chef de district sanitaire du Sud reconnaît la recrudescence des cas de choléra. Mais, il se réserve de confirmer la gravité de la situation, faute de communication avec le secteur de Lulenge.

 Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner