Katanga: regain d'insécurité au quartier Kasulo de Kolwezi

Les creuseurs artisanaux de Mutoshi à Kolwezi, Katanga, RDC

Plusieurs cas de criminalité sont enregistrés depuis quelques jours au quartier résidentiel de Kasulo dans la commune de Manika à Kolwezi (Katanga). Une partie de ce quartier a été envahie par des mineurs, communément appelés «creuseurs », qui l’ont transformée en une carrière d’exploitation artisanale des minerais. Selon plusieurs sources sur place, des cas de meurtres, de viols et de vols y sont perpétrés. Les autorités de Kolwezi ont annoncé samedi 18 octobre  avoir déjà amorcé le processus de délogement des creuseurs.

Le dernier cas en date s’est produit en début de cette semaine. Un homme a été retrouvé mort et ses organes génitaux auraient été emportés, indiquent des sources locales.  Des cas de vols et de viols sont rapportés régulièrement, souligne le chef du quartier Kasulo.

Ces creuseurs artisanaux, venus des quatre coins de la province du Katanga, passent nuit à 20, voire à 30 dans une même chambre. Ils ont creusé des trous à l’intérieur des maisons et même dans des parcelles à la recherche du cobalt.

Selon le chef de quartier, un millier des maisons sont touchées par cette opération et une quarantaine d’entre elles se sont tout simplement effondrées à cause de ces trous.

Il constate cependant que le nombre des creuseurs sur ce site a sensiblement diminué. La plupart sont allés creuser dans d’autres sites.

Lire aussi: Kolwezi : le maire interdit l’exploitation artisanale de minerais à Kasulo

Le maire adjoint de Kolwezi, Deodat Kapenda, a annoncé à Radio Okapi qu’une commission avait été mise sur pied, notamment pour encadrer les creuseurs et les persuader à quitter le lieu. Selon lui, trois quart d’entre eux sont déjà partis sur d’autres sites miniers se trouvant sur la route Likasi.

Des trous laissés par les creuseurs dans des parcelles sont en train d’être bouchés depuis deux semaines, a-t-il poursuivi.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner