RDC : le CICR préoccupé par les tueries des civils à Beni

Point de presse animé par le Président du CICR, Monsieur Peter Maurer le 23/04/2013 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les tueries des civils dans le territoire de Beni, à 350 km au Nord de Goma (Nord-Kivu) préoccupe le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Plus de 80 personnes ont été tuées en l’espace d’un mois à Beni au cours d’attaques attribuées aux rebelles ougandais des ADF.

«Nous sommes extrêmement préoccupés par la nature et l’ampleur de ces violences qui frappent des populations déjà durement touchées par des années de conflit», a déclaré le représentant du CICR en RDC, Alessandra Menegon dans un communiqué de presse publié à Genève (Suisse) et à Kinshasa (RDC).
Dans le même communiqué, il a qualifié ces exactions contre les civils «des violations graves des principes les plus élémentaires d’humanité».

Lire aussi: Tueries de Beni : Richard Muyej promet des «réponses appropriées»

Les équipes du CICR affirment avoir évacué par avion  14 personnes blessées à Beni vers l’hôpital CBCA/Ndosho de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Le CICR prend également en charge 16 autres blessés graves soignés à l’hôpital général de Goma.
L’ONG internationale a remis du matériel chirurgical pour faciliter la prise en charge d’environ 50 blessés de guerre à l’hôpital général de Beni ainsi qu’au centre hospitalier d’Oicha.
La tension était vive dans le territoire de Mbau, d’Oicha et Mavivi, en territoire de Beni, mercredi dernier, après la mort de deux jeunes membres d’une brigade de patrouille.
Pour protester contre cet incident, des habitants ont barricadé mercredi plusieurs avenues dans Beni-ville. Ils exigeaient aussi une action d’urgence de l’armée et de la Monusco contre les rebelles ougandais de l’ADF.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner