Pluies de Kalehe: le bilan s'alourdit

Le public, les policiers et quelques volontaires tentent de secourir une maison écroulée ce 26 avril 2011, après la pluie qui s’est abattu la nuit à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une semaine après les pluies qui se sont abattues sur le territoire de Kalehe (Sud-Kivu), le bilan s’alourdit. Les secouristes de la Croix-Rouge de la RDC ont sorti, vendredi 31 octobre, environ 75 corps des décombres et ils ont dénombré plus de 200 disparus et 950 maisons totalement détruites.

Les secouristes poursuivent les recherches des corps ensevelis sous  les décombres.

Pendant ce temps, un élan de solidarité est  visible envers les sinistrés de Kalehe.

Cependant les habitants des zones touchées souhaitent que les donateurs pensent d’abord aux priorités.

Parmi les priorités, le président des jeunes de Kalehe qui a visité la plupart des sites touchés, parle de la recherche active de nombreux corps toujours coincés sous les débris et de la construction des abris pour les victimes, la réhabilitation des structures sanitaires  et les écoles détruites ainsi des ponts.

Les forces vives de la région ont indiqué que des jeunes venus du Nord-Kivu voisin ont décidé d’ériger avec de petits moyens des abris provisoires en faveur des victimes dans les localités de Bushushu, Chishenyi, Nyamukubi, Rambira, Luzira et Nyambasha.

Une autre délégation venue de Goma, s’est rendu compte de l’ampleur des dégâts et elle a évalué les besoins pour ensuite préparer une aide consistante.

Ces jeunes réagissent ainsi à l’appel du gouverneur du Sud-Kivu, Marcellin Chisambo, qui avait appelé les Congolais à faire preuve de solidarité vis-à-vis des sinistrés de Kalehe:

«On devrait avoir, dans chaque village de la province, un petit comité SOS Kalehe .C’est comme ça que ça se passe partout. On ne devrait pas hésiter ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner