CPI : le procureur demande la condamnation de Jean-Pierre Bemba

Le sénateur Jean-Pierre Bemba à la Haye.

Dans l’affaire le procureur de la Cour pénale internationale contre Jean-Pierre Bemba, le représentant du bureau du Procureur a plaidé pour la condamnation de l’ancien vice-président congolais. Selon l’Agence de presse Hirondelle, Jean-Jacques Badibanga a estimé mercredi que la preuve a été apportée que les soldats qui ont commis des  atrocités en Centrafrique ont été sous l’autorité et le commandement effectif de M. Bemba. Il s’exprimait au premier jour de l’audience consacrée aux conclusions finales des parties en procès.

Ce représentant du bureau du procureur plaide donc pour que l’accusé soit reconnu responsable et coupable des crimes commis par ses hommes.

Dans sa plaidoirie, Jean-Jacques Badibanga soutient que  Jean-Pierre Bemba savait dès le premier jour qu’il avait le pouvoir d’empêcher ses hommes de commettre des crimes ou au moins de les sanctionner.

Par ailleurs, le président du MLC, en dépit de sa souffrance morale en prison, a toujours soutenu que, depuis son quartier général à Gbadolite, il ne pouvait contrôler des troupes déployées de l’autre côté de la frontière.

La plaidoirie de Badibanga marque le début de deux jours d’audiences consacrées aux conclusions finales de parties.

Jeudi, au terme de l’audition des arguments oraux de la défense, les juges devraient se retirer pour délibérer.

Entre temps, à côté de cette affaire principale, Jean-Pierre Bemba est également accusé, avec deux de ses avocats, un député de son parti et un témoin, de fabrication de preuves et subornation de témoins.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner