Katanga : pas d’eau potable depuis 6 jours à Mulongo

Approvisionnement en eau potable au bord du Lac Kivu, suite à la pénurie d’eau à Goma. Photos Monusco. Tony Ntumba.

Les habitants de la cité de Mulongo, à plus de 400 km au nord-est de Kamina, dans le Katanga, n’ont plus accès à l’eau potable depuis 6 jours. La société civile locale a annoncé jeudi 13 novembre que le dernier puits encore en service dans cette cité de plus de 100 000 habitants est hors d’usage depuis 6 jours. Cette organisation citoyenne appelle les autorités provinciales à intervenir d’urgence pour prévenir les conséquences du recours, par cette population, aux eaux du lac Kabamba et du fleuve Congo.

Les 5 puits desservant la population de cette cité ne fonctionnent plus depuis plusieurs mois. Le dernier encore en service, situé dans l’enceinte de l’hôpital général, n’est plus opérationnel depuis 6 jours.

Selon le président de la société civile de Mulongo, Ngoyi Simbi, une grande partie de la population de cette localité consomme de l’eau provenant du Lac Kabamba et du fleuve Congo, impropre à la consommation.

Il dit craindre l’apparition de maladies d’origine hydrique, et la propagation du choléra dont des cas sont enregistrés dans ce milieu depuis plusieurs mois.

Pour sa part, le médecin chef de zone de santé, le docteur Jaques Kakoma, explique que l’hôpital général de Mulongo souffre aussi de ce manque d’eau depuis 4 jours.

Selon lui, quelques malades seulement ont pu recevoir de l’eau mercredi 12 novembre grâce à une pompe aspirante installée dans un puits de l’hôpital.

Il compte lancer une campagne de sensibilisation auprès de la population, notamment dans les écoles, afin de bénéficier d’une aide en eau de boisson en faveur de cette structure sanitaire pendant cette période difficile.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Comment améliorer l’accès à l’eau potable ?

Pénurie d’eau dans plusieurs quartiers de Kinshasa

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner