RDC: les chrétiens catholiques de Buta exigent le départ de leur évêque

Une maman Chrétienne en train d’être repousser pendant la marche des chrétiens, le 16/02/2012. Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Plus de trois cents chrétiens catholiques de l’église Saint Kiwanuka ont organisé samedi 22 novembre matin une marche pacifique dans la cité de Buta, territoire situé à 324 Km au nord de Kisangani, pour réclamer  le départ de Monseigneur Joseph Banga Bane, évêque du diocèse de Buta. Dans leur mémorandum adressé au nonce apostolique en RDC et remis au commissaire de district du Bas-Uélé, les chrétiens chargent leur prélat de plusieurs griefs notamment le détournement des dons en argent destinés aux projets d’ordre social et spirituel. 

«Nous demandons au Saint siège de faire en sorte que l’évêque Banga restitue l’argent que lui réclame la paroisse Saint Kiwanuka, pour la réalisation des œuvres programmées pour l’accroissement du bien spirituel et social des paroissiens», a déclaré Patrick Awata, porte-parole des chrétiens de Saint Kiwanuka, sans autres précisions sur la hauteur du montant concerné.

Les manifestants exigent également que leur évêque restitue «les fonds destinés à la réalisation des projets dans d’autres paroisses du diocèse et dont parlent les prêtres du diocèse dans leur document du 7 avril 2014

Patrick Awata, lisant les recommandations formulées par les manifestants, exige que Mgr Banga soit mis à l’écart de la gestion de ce diocèse:

«Que soit retirée à l’évêque Banga la gestion du diocèse de Buta, car il ne mérite plus que nous lui prêtions nos oreilles à cause des contre-témoignages qu’il étale en permanence aux yeux de tous, catholiques et non catholiques

Tous les efforts déployés par radio Okapi pour joindre l’évêque incriminé se sont avérés vains.

L’église Saint Kiwanuka de Buta totalise huit mois depuis qu’elle est barricadée à l’aide des moellons, à la suite du conflit qui persiste entre ces chrétiens et l’évêque du diocèse.

Les paroissiens avaient saccagé, lundi 19 mai dernier, l’évêché du diocèse de Buta et l’évêque avait eu la vie sauve grâce à l’intervention de la police. Ils accusaient Mgr Joseph Banga Bane d’avoir suspendu, en mars dernier, le curé de leur paroisse, abbé Etienne Motomoya, qui l’accusait d’avoir fait un enfant avec une de ses paroissiennes mariée.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner