Katanga : le bilan de l’incendie de l’entrepôt de la DGDA s’alourdit

Camions au poste frontalier Kasumbalesa, Katanga, RD Congo

Le vice-gouverneur du Katanga, Guilbert Yav Tshibal, a annoncé mardi 25 novembre que deux personnes sont mortes dans l’incendie de l’entrepôt de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) qui s’est déclaré la veille à Kasumbalesa, un poste frontalier entre la RDC et la Zambie. Selon lui, neuf autres personnes ont été blessées et quarante-huit camions ont été complètement calcinés. Le chef de la cité avait donné lundi dernier le bilan de quatre personnes grièvement blessées.

Au cours d’un point de presse qu’il a organisé, Guilbert Yav Tshibal a confirmé que l’incendie s’est déclenché à la suite d’une collision entre deux camions citernes remplis de carburant.

De leur côté, des sources hospitalières parlent de 4 personnes décédées et d’une dizaine de blessés graves internés.

Le même bilan est soutenu par des transporteurs. Ils affirment que les blessés graves sont internés à l’hôpital Don bosco de Lubumbashi.

Toujours selon eux, 70 camions poids lourds sont complètement brûlés.

Ces transporteurs  déplorent les pertes enregistrés à l’entrepôt de douane a Kasumbalesa, citant notamment des friperies, tôles, savons et véhicules à destination de Lubumbashi et Kolwezi.

Pour l’instant, les pompiers de Pacific Trading et ceux d’autres entreprises s’attèlent toujours à éteindre le feu sur le site de l’incendie à l’entrepôt de la douane à Kasumbalesa. Le feu est maîtrisé mais, il n’est pas complètement éteint sur le lieu de l’incendie.

L’administrateur délégué de Pacific Trading, Saidi Hilal, a indiqué que 246 camions poids lourds ont été évacués par ses services pendant l’incendie.

Il a confirmé pour sa part la mort de deux chauffeurs étrangers.

D’après lui, le bilan est de 9 blessés graves et de et  48 camions incendiés.

Le vice gouverneur du Katanga  se dit choqué par l’incendie.

Pour Guilbert Yav Tshibal, les réunions d’évaluation doivent se poursuivre à Lubumbashi afin d’établir les responsabilités.

Ces réunions, dit-il, devront  aussi dégager des pistes de solution pour prévenir les éventuels dangers dans l’entrepôt de douane de Kasumbalesa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner