Ituri : le processus d'intégration des miliciens de FRPI dans l’armée piétine

Carte de Bunia en Province Orientale

En Ituri, le chef de la collectivité de Walendu Bindi fustige la réticence des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI), regroupés depuis un mois à Aveba, à intégrer les Forces armées de la RDC (FARDC). Dans un point de presse tenu jeudi 4 décembre à Bunia, cette autorité locale recommande à l’armée en Ituri à autoriser au chef de cette milice, Justin Banaloki Cobra, de se rendre à Aveba pour sensibiliser ses hommes à intégrer l’armée.

Selon ce chef coutumier, l’absence du leader de ce groupe armé au lieu de cantonnement de ses miliciens est à la base du blocage de ce processus.

Environ 1000 miliciens sont regroupés à Aveba. Seulement 70 sont déjà rendus à Bunia avec six armes individuelles.

Le chef de la collectivité de Walendu Bindi, Olivier Peke kaliaki, estime que ce blocage est du à l’absence de Justin Banaloki Cobra Matata sur place à Aveba.

«On était ensemble avec le chef d`Etat-major de la FRPI. Ils ont dit que, premièrement, ils ont amené vingt-huit personnes et deuxièmement trente-huit personnes. Pour ne pas intercaler le processus, leur souhait est qu’il y ait une délégation, ensemble avec Cobra, pour qu’ils sortent ensemble», a-t-il expliqué.

Ces miliciens seraient réticents à la suite de rumeurs affirmant que Cobra aurait été arrêté.

Pour sa part, le commandant de la 32e région militaire, le général Jean Pierre Bongwangela, reste optimiste pour la suite du processus. Il ajoute que la décision d’autoriser le déplacement de Cobra Matata à Aveba ne lui revient pas.

«Nous, on n’est pas l’autorité finale pour notre institution l’armée. Depuis que ce processus a commencé, ce que nous faisons, c’est de rendre compte à notre hiérarchie et la réponse ne peut intervenir que de là. En tout cas, ce n`est pas à notre niveau qu’on peut prendre une quelconque décision», a-t-il expliqué.

La rédaction n’est pas arrivée à joindre Cobra Matata pour obtenir sa réaction.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Ituri: Cobra Matata vit en homme libre à Bunia

Des miliciens FRPI refusent d’aller entamer leur reddition à Bunia

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner