Kinshasa : la Ceni invite les électeurs à consulter les listes électorales provisoires

Quelques personne regardent la liste des candidats. (Goma, RDC). MONUSCO/ Ph. Myriam Asmani

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) invite les électeurs de Kinshasa à consulter les listes électorales provisoires affichées dans les différents sites électoraux pour vérifier leurs noms. Selon André Pungwe, vice-président de cette institution, les Kinois ne se pressaient toujours pas à deux jours de la clôture de cette opération qui s’achève samedi 10 janvier dans la capitale congolaise.

Le vice-président de la Ceni a fait ce constat à l’issue d’une tournée effectuée jeudi 8 janvier sur différents sites où se déroule cette opération, dans la partie ouest de la capitale.

La délégation a visité tour à tour la maison communale de Kinshasa, l’institut de la Gombe, le Lycée Bolingani à Kintambo, la maison communale de Ngaliema, l’institut Bobokoli de Delvaux, le complexe scolaire Bokolo de Bandalungwa, la maison communale de Kalamu, et le Collège Georges Simenon à Kasa-Vubu.

«Nous constatons fort malheureusement que la population ne vient pas consulter les listes. L’opération de consultation des listes se termine dans deux jours. C’est pour cela que nous demandons à la population, dans les 48h qui restent, de venir consulter les listes provisoires et aussi de venir retirer les duplicata déjà imprimés», a-t-il affirmé.

André Pungwe regrette que même les demandeurs de duplicata de cartes d’électeurs ne passent pas ensuite pour les retirer.

«Il faut que les gens qui ont introduit leurs demandes pour les duplicata viennent récupérer leurs cartes. Il y a aussi les cartes perdues récupérées que les gens doivent venir récupérer. L’opération de délivrance de duplicata va continuer», a-t-il ajouté.

Entre-temps, à Masisi, dans le Nord-Kivu, le président de la société civile du groupement Mupfunyi-Shanga, Jean Paul Kazungu Shabampfuku, demande à la Ceni de déployer d’autres bureaux dans de ce territoire pour l’obtention des duplicata. Ce groupement est situé au nord de la ville de Goma.

Au cours d’une réunion ordinaire d’évaluation mercredi 7 janvier,  M. Kazungu a expliqué que chaque habitant est contraint de parcourir plus de 100 Km à pied pour obtenir ce document à l’unique bureau de la Ceni.

En réaction, le superviseur de la Ceni dans ce territoire, Bauma Pay-Pay, affirme que son institution n’a pas de fonds appropriés pour l’installation de ces bureaux partout. Il appelle plutôt les électeurs à se rendre au bureau indiqué car, selon lui, il n’est pas encore tard.​

Lire aussi sur radiookapi.net :

Equateur : l’UNC dénonce « la lenteur » dans l’organisation de l’élection du gouverneur

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner