RDC: l'Assemblée nationale vote la loi sur la libéralisation du secteur des assurances

Siège de la Sonas à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La loi portant code des assurances a été adoptée mercredi 14 janvier à l’Assemblée nationale, après l’harmonisation des divergences entre les deux chambres du Parlement. Le secteur des assurances, dont le monopole était assuré par le Société nationale d’assurances (Sonas) va être libéralisé à partir de cette loi, une fois promulguée, a précisé le vice-président de la commission économique de l’Assemblée nationale, Jean-Baptiste Kumasamba.

Cette libéralisation va attirer d’autres investisseurs, apportant ainsi des capitaux en RDC, a estimé le député Kumasamba.

«Un autre élément important est que le secteur des assurances est réservé aux sociétés anonymes ou aux mutuelles d’assurances», a-t-il poursuivi.

Le Sénat et l’Assemblée nationale ont notamment convenu de rendre obligatoire l’assurance des véhicules de l’État à l’exception de ceux l’armée et de la police affectes aux opérations.

Selon la législation en vigueur, la Sonas exerce le monopole des assureurs en RDC. Mais, elle est confrontée à plusieurs difficultés depuis quelques années.

Les syndicalistes ont plusieurs fois déploré le non paiement de salaires et le détournement de fonds. De leur côté, certains assurés lui reprochent de ne pas indemniser correctement les sinistrés.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner