RDC: les numéros de téléphone de certains opposants bouchés, selon le député Pwela

Un consommateur téléphonique dans une cabine publique situé le long d’une avenue de la commune de Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les numéros de téléphone habituels de certains leaders de l’opposition ont été bouchés, a déclaré mercredi à Radio Okapi, le député Albert Fabrice Pwela joint sur un numéro alternatif. Le président du parti Renaissance du Congo (Reco), appelle la communauté internationale à «être le témoin de cette atteinte grave» aux droits de l’homme.

«Lorsqu’on va jusqu’à boucher les numéros de téléphone de plusieurs leaders politiques, on interrompt le signal internet et des SMS, c’est une atteinte grave au droit à la communication reconnu à tout individu, consacré même dans la constitution [de la RDC]», a affirmé Albert Fabrice Pwela.

Internet et les SMS sont coupés depuis deux jours à Kinshasa, sans qu’aucune raison officielle de ce black-out ne soit donnée. Nos sollicitations au vice-premier ministre des nouvelles technologies de l’information et de la communication, Thomas Luhaka n’ont pas encore abouti.

Dans cet extrait sonore, le député Pwela annonce que l’opposition s’apprête à saisir les instances judiciaires tant nationales d’internationales:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mercredi matin, la radio RFI et les chaînes de télévision France 24 et Africa 24 n’étaient plus captées à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner