Kasaï-Occidental : 4 morts dans un éboulement de terre à Diboko

Des creuseurs dans une mine artisanale d’or à Nyunzu dans le Katanga (Avril 2013)

Quatre creuseurs clandestins sont décédés et plusieurs autres portés disparus dans un éboulement de terre survenu, lundi 26 janvier, dans la localité de Diboko, à environ 150 km de Tshikapa (Kasaï-Occidental). Selon l’administrateur du territoire de Tshikapa, les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres corps. Il indique qu’une dizaine de creuseurs clandestins se trouvaient dans cette mine.

La même source explique que cet accident a été causé par la multiplication de galeries souterraines sur un site exigu dans la périphérie de la localité de Diboko.

L’administrateur du territoire de Tshikapa déplore que les creuseurs continuent de creuser des galeries souterraines alors que la pratique est interdite par les autorités.

De leur côté, les creuseurs clandestins affirment recourir à cette pratique pour sa facilité.

Il y a deux semaines un autre éboulement s’était produit dans la mine à ciel ouvert de la forêt de Benakuba, en territoire de Demba. Le site a été fermé sur décision des autorités locales.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner