Kisangani : les habitants de Nakale regagnent leur village après 3 semaines de fuite

Centre ville de Kisangani

Les habitants de Nakale, un village situé dans le territoire de Dungu (Province Orientale) regagnent depuis dimanche 8 février leurs habitations après 3 semaines de fuite. Ils avaient trouvé refuge dans le village de Duru, fuyant les attaques perpétrées le 15 janvier dernier par des présumés rebelles de la LRA. A leur retour, ils ont trouvé leurs greniers, matériels agricoles, centres  de santé et autres biens de valeur pillés, a déclaré la veille, l’administrateur du territoire, Edmond Lokakao, qui revenait de ce territoire.

L’autorité territoriale appelle les humanitaires à assister cette population sinistrée.

Selon Edmond Lokakao, la population de ce village manque d’eau potable, des produits pharmaceutiques principalement pour combattre la diarrhée sanguinolente. Il n’y a pas non plus des matériels aratoires, ni de sécurité.

En attendant qu’un effectif de la Police nationale congolaise soit déployé dans cette localité, poursuit-il, le commandant  opérationnel des FARDC du secteur Uélé a dépêché une équipe de ses éléments.

La localité de Nakale compte environs mille personnes. Elle a été attaquée jeudi 15  et mardi 20 janvier derniers par des présumés rebelles LRA. Les habitants avaient fui les exactions de ces hommes en armes en abandonnant tous leurs biens.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner