Le général Oleko à Abdallah Wafy : «C’est un grand ami et un monsieur»

Le général Wafy Abdallah, chef UNPOL Monusco le 20/2/2013 à Kinshasa, lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’inspecteur général de la police nationale congolaise (PNC), le général Jean de Dieu Oleko, s’est dit reconnaissant de l’implication du général Abdallah Wafy, représentant adjoint de Ban Ki-moon en RDC, pour l’épanouissement professionnel de cette institution. Le général Oleko l’a fait au cours la cérémonie d’hommage rendue samedi 14 février par la police des Nations unies (UNPol) à Goma (Nord-Kivu) au général Wafy qui est en fin de mandat. Pour l’inspecteur général de la PNC, le général Wafy a accompli son devoir en RDC.

«Pour moi, c’est un grand ami d’abord. Et plus, c’est un monsieur, dans l’acception totale du terme : quelqu’un qui prenait à cœur son travail et qui s’est franchement dévoué jusqu’à créer auprès de ceux qui étaient ses compagnons des sentiments extraprofessionnels d’amitié», a confié le général Oleko.

Il dit considérer le général Wafy comme «un des grands artisans pour l’épanouissement professionnel de la police nationale congolaise».

«C’est sous son mandat que la plupart de nos centre d’instruction ont été rouverts et d’autres créés. De même que le renforcement de capacité de nos éléments l’a été pendant son mandat, d’une manière tout à fait particulière, dans une collaboration très franche avec nos collègues de l’UNPol», a-t-il ajouté.

«Wafy, c’est un citoyen africain, un citoyen du monde et un policier, parce qu’un policier n’a pas de patrie, il a son devoir et il l’a accompli chez nous», a conclu le général Oleko.

Au cours de la cérémonie d’hommage, le commissaire de l’UNPol, le général Pascal Champion, a remis une médaille symbolique au général Wafy.

Le représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations unies pour les opérations dans l’est, ancien commissaire de l’UNPol, a achevé son mandat en RDC.

Dans un communiqué publié le 7 février, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a annoncé la nomination de David Gressly, un américain, pour le remplacer, tout en le félicitant pour le travail abattu en RDC durant les cinq dernières années.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Abdallah Wafy : «On ne maintient pas l’ordre avec des chars de combat»

Kisangani: le chef de police de la Monusco visite les policiers congolais en formation à Kapalata

PNC: sécurisation du processus électoral de 2011, la Monusco prête à recycler la PIR

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (135)
Djugu (55)
FARDC (50)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (27)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
Caf (21)
CACH (20)
Monusco (20)