Accusé de complot contre le régime de Kinshasa, Etienne Kabila acquitté en Afrique du Sud

Une vue de la ville de Pretoria en Afrique du Sud (Photo mudago.com)

Etienne Kabila est désormais libre en Afrique du Sud. La Haute Cour de Pretoria qui le poursuivait pour tentative de renversement du pouvoir de Kinshasa, l’a acquitté mercredi 18 février. Ce Congolais qui se réclame de la filiation de l’ancien président congolais Laurent-Désiré Kabila recouvre la liberté après environ deux ans passés en prison.

La Haute Cour de Pretoria n’a pas donné les raisons de son acquittement, mais a précisé qu’elle donnerait toutes les explications vendredi.

Etienne Kabila a été arrêté en février 2013. Il était accusé avec 19 autres personnes d’avoir voulu renverser le président Joseph Kabila. La plupart de ses co-accusés ont été acquittés l’année dernière, faute de preuves.

Depuis quelques mois, Étienne Kabila avait été remis en liberté sous caution. Et il a toujours affirmé que cette affaire était une machination du gouvernement congolais pour l’éliminer avec l’aide de la police sud-africaine.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner