Kisangani: la police a démantelé un réseau de bandits armés

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango le 23/09/2014 dans la commune de Bandalungwa, lors de la présentation de bandits armés par la PNC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La police nationale a démantelé, depuis quelques jours, un réseau de bandits armés à Kisangani, chef-lieu de la Province Orientale. Ces malfaiteurs, au nombre de sept dont une femme, ont été présentés vendredi 27 février à la presse par le commissaire adjoint de la police en Province Orientale en charge des opérations et renseignements, colonel Henri Kapend.

A l’occasion, cet officier de la police nationale a également présenté des effets volés et ceux achetés par de l’argent dérobé par ces bandits dont un mini bus, deux motos neuves, trois armes AK 47, des téléviseurs et d’autres biens de grande valeur.

Selon le colonel Henri Kapend, tous ces voleurs sont passés aux aveux pour les cas des meurtres commis dans la capitale de la Province Orientale:

«Nous vous présentons le premier groupe de gens qui sont en train de terroriser la population. Il y a des militaires, des déserteurs, des épris de justice et des civils. Ils sont passés aux aveux de tous les cas de tueries et de vols perpétrés à Kisangani et leur mode opératoire. Nous avons leurs noms. La police a fait un grand travail en collaboration avec d’autres services de l’Etat».

A(re) Lire: Kisangani : insécurité entretenue par des Kulunas en complicité avec des motocyclistes

Il y a une semaine où, ce commissaire de la police avait assuré que son commandement dispose des moyens suffisants et efficaces pour sécuriser la population et ses biens.

Le colonel Henri Kapend réagissait ainsi à la grogne qui monte dans la ville, accusant la police de ne rien faire face à l’insécurité grandissante.

En début février, le maire intérimaire de Kisan,gani, Justin Tabora Ramazani, avait interdit la circulation des taxi-motos au-delà de 23 heures locales pour faire face à la montée dans cette ville.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner