Nord-Kivu : les habitants de Rusayo fuient les combats entre FARDC et FDLR

Des militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) dans l’Est du pays.

Les habitants de Rukorwe et Karangara fuient depuis trois jours les combats entre l’armée congolaise et les rebelles rwandais des FDLR dans le groupement de Rusayo (Nord-Kivu). Selon des sources locales, ces déplacés sont pour la plupart des jeunes qui fuient les menaces des rebelles rwandais et les agissements des militaires congolais qui les obligeraient à transporter des effets militaires.

A en croire des sources locales, certains déplacés se sont dirigés vers le Sud du groupement de Rusayo. D’autres ont trouvé refuge dans les camps de déplacés de Mugunga, situés à l’Ouest de la ville de Goma. Un groupe de déplacés vit dans des familles d’accueil à Goma.

Ces déplacés disent fuir les menaces des FDLR qui les accusent de collaborer avec les FARDC ainsi que des agissements de l’armée congolaise.

Certains jeunes garçons affirment notamment être obligés de transporter le matériel de l’armée jusque vers les lignes de fronts dans le parc des Virunga.

Le dimanche 1er mars dernier, un jeune homme de 18 ans, qui transportait les effets militaires, est tombé sous les balles des FDLR. Un autre jeune homme utilisé pour la même tâche a été blessé.

La société civile du Nord-Kivu indique avoir reçu les mêmes informations. Elle demande aux militaires de sécuriser efficacement les populations dans les zones où se déroulent les opérations militaires.

De leur coté, les autorités militaires dénoncent une « intoxication » à ce sujet. Elles affirment cependant que le soldat qui a utilisé le jeune homme de 18 ans mort au front a été interpellé.

L’armée congolaise mène depuis la semaine passée une offensive contre les rebelles rwandais des FDLR au Nord-Kivu. Les FARDC mènent également des opérations contre les mêmes rebelles au Sud-Kivu  et au Nord du Katanga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner