Nord-Kivu : les FDLR interdisent aux habitants de Lubero de sortir de leurs villages

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga, dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le 6 février 2009

La société civile du Nord-Kivu indique que les habitants de plusieurs villages situés au Sud de Lubero sont pris en otage par les rebelles rwandais des FDLR. Ces derniers leur interdisent de sortir de leurs villages. Selon des sources de la société civile, les combattants rwandais veulent utiliser ces populations comme bouclier humain pour dissuader l’armée congolaise de les attaquer dans ces localités.

Ce sont particulièrement les habitants de Luofu, Miriki, Kasuo et Bunyatenge qui sont pris en otage par les FDLR.

Selon des sources locales, les rebelles rwandais interdisent tout mouvement des habitants en dehors de leurs villages.

Pour le vice-président et porte-parole de la société civile du Nord- Kivu, Omar Kavota, les FDLR veulent utiliser la population comme bouclier humain.

« Depuis le début  de la semaine, nous sommes alertés sur une certaine virulence de ces rebelles rwandais des FDLR dans les villages de Luofu,Miriki, Kasuho et Bunyatenge. Les populations sont prises en otage par les FDLR. Les FDLR veulent les prendre en bouclier humain pour éviter toute attaque éventuelle des FARDC. Et c’est ce qui fonde d’ailleurs notre inquiétude pour l’instant », déclare Omar Kavota.

Interrogé au sujet de cette situation, le gouverneur du Nord-Kivu dit en être au courant. Julien Paluku affirme avoir informé les autorités militaires pour obtenir la libération de ces populations.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner