Nord-Kivu : des présumés FDLR tuent 4 personnes à Luhanga

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC, le 06/02/2009. Radio Okapi.net

Le chef de village Luhanga, Joseph Kambale et trois autres habitants de cette entité, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Kayna au sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu) ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi 1er avril. Des sources de la société civile dans la zone attribuent ce meurtre aux rebelles rwandais des FDLR, encore actifs dans la région.

Ces personnes ont été tuées autour de 23 heures locales après une incursion des éléments considérés comme des FDLR/Rudi dans ce village, indiquent les sources administratives et sécuritaires dans la zone.

Ils ont par la suite forcé la porte du domicile du chef de village Joseph Kambale qu’ils ont abattu de plusieurs balles, lui, ainsi que ses deux enfants.

Les mêmes sources ajoutent que ces rebelles sont repartis en tirant plusieurs balles en l’air qui ont touché deux autres habitants. L’un est mort sur le coup, et l’autre grièvement blessé, a été acheminé à l’hôpital de référence de Kayna, où il est actuellement admis aux soins intensifs.

Les militaires déployés dans la région il y a peu, ont répondu aux coups de feu et plusieurs échanges de tirs s’en sont suivis, indiquent ces sources.

La société civile locale pense que ce meurtre serait un règlement de compte. D’après elle, le chef de village Joseph Kambale était parmi les leaders ayant beaucoup milité contre les exactions des FDLR et des Maï-Maï dans la zone. Il avait plaidé pour le déploiement des FARDC dans cette entité pour mettre fin à l’insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner